Association dont la vocation est le sauvetage de chiens et chats ou autres animaux en provenance de tout pays, leur transport et placement en famille d’accueil ou refuge, leur adoption et suivi. N° SIRET 833 881 337 00012
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 1er voyage dans l'Enfer Roumain

Aller en bas 
AuteurMessage
Inima
Utilisateur confirmé
Utilisateur confirmé
Inima

Messages : 2043
Date d'inscription : 15/06/2018

1er voyage dans l'Enfer Roumain Empty
MessageSujet: 1er voyage dans l'Enfer Roumain   1er voyage dans l'Enfer Roumain EmptySam 13 Avr - 17:56

Roumanie - CARNET DE BORD – JOUR 1.

Après une matinée de voyage, l’Equipe Inima se retrouve en transit à Vienne pour le second vol. Digne des plus beaux modèles des avions de Barbie, le petit avion à hélices d’environ 50 places nous a permis de rejoindre Iasi, à la pointe Est de la Roumanie, tout proche de la Moldavie.

En sortant de l’aéroport, comprenant seulement un tout petit hall, nous embarquons dans notre voiture de location rudimentaire et nous tombons face à la réalité du pays :
Les stigmates de la présence soviétique, encore bien visibles.
Les infrastructures délabrées.
Les HLM qui feraient passer nos prisons françaises pour des maisons d’hôtes.

Et, entre tout ça, se dresse notre combat, plus vrai que jamais :
Les chiens et chats, dans un état lamentable, abandonnés à leur triste sort, en errance, dans la ville, sur les routes, sur les trottoirs, dans les parcs.
Des âmes résignées en quête d’un abri, dans l’indifférence la plus totale.

Plus précisément, trois choses nous ont particulièrement interpelés et/ou ont suscité notre curiosité :
- Un distributeur de bouquins à l’aéroport (quelle bonne idée !)
- Une énorme structure gonflable représentant un chien au-dessus d’une animalerie
- Un nombre incalculable de poubelles à disposition, environ tous les 10 mètres.

Ces trois éléments nous semblent tellement paradoxaux compte tenu de la problématique flagrante et grandissante des chiens errants… Comment expliquer cette politique urbaine de propreté à outrance alors même que des chiens errent, se blessent ou meurent sur le bas côté ? Pourquoi mettre en valeur la figure gonflable d’un chien alors même que la condition de cet animal n’est pas respectée ?

A demain pour d’autres nouvelles les Cœurs unis.

Au programme : nous occuper des chiens de chez Andreea, notre bénévole, ainsi que des loulous de la « fabrique ».

ATTENTION : Inutile de vous servir de nos récits pour alimenter des remarques racistes envers le peuple roumain. Notre pays, lui aussi, ne traite pas correctement les animaux, quels qu’ils soient. Soyez respectueux. Nos carnets de bord seront les plus objectifs possibles, pour vous faire voyager à nos côtés. Toute remarque déplacée fera l’objet d’une suppression, voire d’un bannissement.

1er voyage dans l'Enfer Roumain 57261110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56960610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56806510

Revenir en haut Aller en bas
Inima
Utilisateur confirmé
Utilisateur confirmé
Inima

Messages : 2043
Date d'inscription : 15/06/2018

1er voyage dans l'Enfer Roumain Empty
MessageSujet: Re: 1er voyage dans l'Enfer Roumain   1er voyage dans l'Enfer Roumain EmptySam 13 Avr - 20:56

Roumanie - CARNET DE BORD – JOUR 2.

Alors que le temps est plus que maussade, nous restons perplexes et abasourdis devant l’indifférence totale du peuple roumain pour les animaux de ce pays. Nous avons croisé tellement de chiens et de chats errants que nous avons perdu le compte. Les animaux en errance avec des pattes, des queues cassées ou des blessures en tout genre sont légion, à tenter de survivre dans cet environnement tellement hostile.

Nous avons également vu des chevaux d'une maigreur alarmante en train de tirer des charrettes dans les rues, en pleines départementales, côtoyant les véhicules et camions roulant à 90km/h à moins d’un mètre d’eux. Certains tellement boiteux qu'ils étaient prêts à s'écrouler sous la douleur.

La réalité d’un pays où les pauvres se heurtent aux riches, où de véritables villas se trouvent en face de petites bicoques de taule. Et toujours ce nombre incalculable de poubelles municipales, tous les 10 mètres… Un pays où règne un nationalisme anxiogène, avec des drapeaux roumains à tous les poteaux électriques dans les rues, réminiscence d’une époque dictatoriale encore très marquée. Chaque parcelle de maison est clôturée. Le moindre petit jardin. Pour se prémunir tantôt des pilleurs, habituels dans la région, tantôt des chiens errants non désirés.

Nous rencontrons ce matin notre merveilleuse bénévole, Andreea, qui nous présente rapidement son compagnon et Gica, son bras-droit. Nous nous rendons vite compte que les deux amis ont un don avec les animaux. Gica, pourtant un homme, souvent synonyme pour les chiens errants de souffrance et de punition, entretient des relations fortes avec énormément de chiens du quartiers, et même de chats. Il nous présente un de ses chouchous, qui n’est pas encore à l’adoption, POKEMON.

Nous prenons conscience des installations plus que rudimentaires de nos deux bénévoles sur place, surtout à « la fabrique », un terrain abandonné clôturé en face de l’habitation de notre bénévole. D’abord le jardin et le garage d’Andreea, accueillant plus de 10 chiots et 5 petits chiens adultes. Un travail titanesque de nettoyage quotidien des besoins des chiots afin que les chiots dorment sur des coussins convenables. Un engagement en matière de préparation alimentaire, avec des mélanges leur permettant d’éviter les diarrhées, notamment grâce aux donations d’Inima, lui arrivant chaque mois.

La proximité des chiots avec l’humain est aussi atavique que sa peur panique d’être battu et de souffrir de sa main. Nous rencontrons des chiots, pourtant minuscules, tétanisés par nos approches. Nous en sauvons d’ailleurs trois en allant chez un terrible bonhomme d’environ 70 ans. Il a eu vent qu’Andreea récupérait des chiens et souhaitait se débarrasser de certains d’entre eux, plutôt agressifs à l’approche, tellement ils ont été battus. Et cet homme, tout souriant nous disant qu'il venait de battre un chiot âgé d'à peine 1 mois car il avait eu le malheur de ronger une de ses chaussures. Le sort du chiot et de son frère du même âge, se retrouver enfermés dans un clapier sans eau, ni nourriture, sur du béton sale et puant. Il était hors de question que nous repartions sans l’un des deux frères, ce qui semblait vouloir initialement. Andreea, stoïque, a permis cette négociation. Nous nous sommes littéralement fait violence pour ne pas assassiner cet homme malveillant, qui prenait plus soin de son jardin, de ses fraises, de ses poireaux, de l’alignement de ses salades, que des êtres-vivants dont il était responsable et qui souhaitait que nous essuyons nos bottes avant de sortir de son jardin. Tous ses chiens, attachés à des chaînes, d’un mètre maximum, étaient nourris à l’eau sale, le pain et le maïs. Pour des carnivores, cela a de quoi être particulièrement troublant. Prêts à partir pour mettre les deux chiots en sécurité, nous croisons sur le bas-côté un chiot d’environ 3 mois, seul, abandonné à son triste sort. Nous décidons de le ramener avec nous à la fabrique.

Et arrive enfin le refuge, installé sur un terrain vague désaffecté, sale et isolé. Nous rencontrons un des gardiens alcooliques de la fourrière, qui vient seulement une heure par jour, faire acte de présence, acte de travail. Nous sommes atterrés par les conditions de survie des animaux sur place. Des animaux que nous avons parfois à l’adoption sur notre forum depuis plus d’un an et demi, et qui pourtant nous accueillent avec des queues remuantes et des concerts de voix. Nos nez, nos yeux et nos oreilles en prennent pour leur grade. L’odeur puissante de l’urine nous assaille et nous donne le tournis.

C’est décidé, demain, nous passerons la journée au refuge pour nettoyer les boxes !

A très vite les Cœurs unis.

ATTENTION : Inutile de vous servir de nos récits pour alimenter des remarques racistes envers le peuple roumain. Notre pays, lui aussi, ne traite pas correctement les animaux, quels qu’ils soient. Soyez respectueux. Nos carnets de bord seront les plus objectifs possibles, pour vous faire voyager à nos côtés. Toute remarque déplacée fera l’objet d’une suppression, voire d’un bannissement.

1er voyage dans l'Enfer Roumain 56795610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56821210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56852910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56862210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56887210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56980810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57038310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57060710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57121010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57234010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57370510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57485110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57504110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57530910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56468211
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56723810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56757510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56775710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56935210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57097010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57155410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57232210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57244710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56757210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56869910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57009010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57119610
1er voyage dans l'Enfer Roumain Anepas10
1er voyage dans l'Enfer Roumain Asia10
1er voyage dans l'Enfer Roumain Bamboo10
1er voyage dans l'Enfer Roumain Bamboo11
1er voyage dans l'Enfer Roumain Fadett20
1er voyage dans l'Enfer Roumain Flupke11
1er voyage dans l'Enfer Roumain Flupke10
1er voyage dans l'Enfer Roumain Gazca10
1er voyage dans l'Enfer Roumain Joliet12
1er voyage dans l'Enfer Roumain Katmun10
1er voyage dans l'Enfer Roumain Katmun11
1er voyage dans l'Enfer Roumain Maitik21
1er voyage dans l'Enfer Roumain Minos13
1er voyage dans l'Enfer Roumain Odin10
1er voyage dans l'Enfer Roumain Odin210
1er voyage dans l'Enfer Roumain Sabrin10
1er voyage dans l'Enfer Roumain Toby10
1er voyage dans l'Enfer Roumain Toby_c11
1er voyage dans l'Enfer Roumain Toby_c10
1er voyage dans l'Enfer Roumain Yeti10
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56770510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56811210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56927210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56986710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57024110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57073710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57172510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57198710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57198810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57368710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56848110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56852810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56892210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56927310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56963210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57154710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57159810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57216610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56811310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56811510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56862410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56883610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56940310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56985510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57077510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57155411
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57160010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57308610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57484510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56786210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56806410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56931810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56965510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57000710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57155210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57355510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57456810
Revenir en haut Aller en bas
Inima
Utilisateur confirmé
Utilisateur confirmé
Inima

Messages : 2043
Date d'inscription : 15/06/2018

1er voyage dans l'Enfer Roumain Empty
MessageSujet: Re: 1er voyage dans l'Enfer Roumain   1er voyage dans l'Enfer Roumain EmptyDim 14 Avr - 21:50

Roumanie - CARNET DE BORD – JOUR 3

Une journée plus maussade encore que la précédente.
Des pluies torrentielles s’abattent sur la région, raisonnant sur les toits en taule. Les routes gorgées d’eau font glisser les carrioles tirées par des chevaux faméliques et nous prenons la route pour la fourrière de Târgu Frumos de bon matin. Sur 45 minutes de trajet, nous sommes confrontés à une autre réalité liée à la prolifération : les écrasés. Bilan en quelques minutes 3 chiens fauchés sur la départementale et 1 chat, leurs carcasses encore fraiches.

Nous nous sommes préparés mentalement pour ce voyage, et pourtant, il nous semble plus dur d’heure en heure…

Nous retrouvons l’odeur nauséabonde de la fourrière dès le petit matin. Au programme nettoyage complet des boxes, des niches, des mangeoires, des gamelles, des seaux d'eau, et des couchages. Le tout effectué sous la supervision de IVANHOE et KATMANDU, deux chiens adorables qui vivent à l’extérieur des boxes et restent très proches de l’humain. Un vent glacial a refroidi un peu plus l’ambiance (et notre membre qui a chu dans un trou, où les excréments de chiens régnaient – bottes, pantalon, chaussettes, tout y est passé).

Le stress des chiens monte petit à petit au fur et à mesure que nous nettoyons leur boxe. En effet, nous entrons avec des outils leur rappelant, pour beaucoup, de mauvais souvenirs (balais, pelle, brouette). Les boxes sont entièrement souillés, ainsi que les niches et cela ne représente que deux semaines de vie à la fourrière. Ce grand nettoyage est en général effectué seulement une fois par mois, par manque de temps et de mains d’œuvre.

Nous restons effarés devant l’inefficacité de l’employé communal venant 1h par jour, alcoolisé, pour nettoyer les boxes. Un homme plus figurant qu’acteur. Nous passons plusieurs heures à récurer la crasse tout en essayant de conserver notre bonne humeur et notre volonté, observant en même temps la réaction des chiens pour en savoir plus sur chacun. Nous avons d’ailleurs alimenté de mises à jour les chiens rencontrés, à l’adoption sur notre forum, en précisant leur caractère. 32 seaux, 64 gamelles et 35 couchages nettoyés dans des conditions rudimentaires et dans un bruit assourdissant. Après plusieurs heures, nous venons à bout de notre tâche. Nous finissons par nourrir les chiens et nous nourrissons nous-mêmes. Merci à notre bénévole Andreea pour ces superbes pizzas.

Par la suite, nous avons rencontré Gabriel, le vétérinaire qui travaille avec Andreea. Ce charmant Monsieur n’a pas hésité à se déplacer un dimanche pour venir nous soutenir afin que nous récupérerions les trois chiens non voulus du vieil homme d’hier. Gabriel a d’ailleurs réussi à convaincre cet odieux personnage de stériliser sa chienne l’après-midi même. Les trois chiens ont été malmenés pour entrer dans les cages de transport. Nous ne pouvions rien faire face à tant d’agressivité. Les chiens se sont soumis au propriétaire, habitué à les battre si fort qu’ils n’avaient pas d’autres choix. Ils ont finalement été conduits à la fourrière par Gabriel et sont au moins en « sécurité », loin de cette barbarie.

La journée ne pouvait pas se finir sans un nouveau sauvetage. En conduisant, nous apercevons trois chiens à l’attache, sans eau, sans nourriture, ni abris, gardant une maison faite de bric et de broc. Andreea nous demande de la suivre sans piper mot afin d’engager les négociations. Elle nous dit qu’ils sont d’accord pour nous donner deux chiens et nous explique qu’avant ils avaient une niche mais que la famille a du la brûler pour se chauffer l’hiver. Le couple a 7 enfants et aucune chaussure. Les enfants prennent la direction des opérations et tentent de détacher les chiens, pris au cou par du fil de fer et un câble téléphonique. Nous leur promettons, en échange, de revenir avec une niche pour le chien resté sur place. Ce que nous avons fait, en leur offrant une niche en plastique, non en bois. Le chien s’est rué dedans en à peine quelques secondes, heureux d’être à l’abris.

Pour finir la journée, nous avons dû nous rendre chez le vétérinaire de la ville, en urgence, pour y accompagner un chiot touché par la parvovirose. Nous avons réglé ses soins et nous remercions la vétérinaire de la ville pour sa disponibilité un dimanche après-midi alors qu’elle habite à 45 minutes du cabinet.

A demain pour de nouvelles aventures les Cœurs unis…


ATTENTION : Inutile de vous servir de nos récits pour alimenter des remarques racistes envers le peuple roumain. Notre pays, lui aussi, ne traite pas correctement les animaux, quels qu’ils soient. Soyez respectueux. Nos carnets de bord seront les plus objectifs possibles, pour vous faire voyager à nos côtés. Toute remarque déplacée fera l’objet d’une suppression, voire d’un bannissement.

1er voyage dans l'Enfer Roumain 57039810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56835510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56857510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56866410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56890510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56894510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56917810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56927211
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56942410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56947110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56957710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56957711
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56965410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56990310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57000711
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57021310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57021311
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57024010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57038410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57068410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57076210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57104210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57128310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57131010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57154510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57154611
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57154711
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57160012
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57160011
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57162510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57168210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57170610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57210710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57226510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57232211
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57253310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57257010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57258210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57311410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57464810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57486510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57555410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56842610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56869911
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56870010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56879410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56883510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56897010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56922610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56922810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56947111
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56962010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56965511
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56970910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56990311
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57024011
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57059810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57068510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57104110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57123410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57159910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57161010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57174910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57186010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57272110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57272111
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57331310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57377310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56811311
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56874410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56883511
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56897011
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56940311
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56980710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56997510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57026410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57039710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57073711
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57079710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57133810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57154310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57165910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57355410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57415210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57485210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56879310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56922711
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57049710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57062110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57258211
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57451110
Revenir en haut Aller en bas
Inima
Utilisateur confirmé
Utilisateur confirmé
Inima

Messages : 2043
Date d'inscription : 15/06/2018

1er voyage dans l'Enfer Roumain Empty
MessageSujet: Re: 1er voyage dans l'Enfer Roumain   1er voyage dans l'Enfer Roumain EmptyLun 15 Avr - 20:55

Roumanie - CARNET DE BORD – JOUR 4 – Partie 1 / 2

Premier jour de la semaine dans le pays, synonyme de quelques rayons lumineux, mais surtout d’une quantité incalculable d’autostoppeurs et de charrettes, toujours tirées par de pauvres chevaux boiteux, en permanence poussés au trot sur le bitume par leur cocher. Nous avons vu le double de chiens errants sur notre route menant à Târgu Frumos, le soleil leur permettant d’accumuler un peu de chaleur.

Arrivés à la fourrière, notre programme est de taille : vacciner le maximum de chiens possibles contre la rage, maladie mortelle encore existante en Roumanie. Nous sommes aidés d’Andreea et Gica, nos bénévoles, qui ont été formés par le vétérinaire de la fourrière à la vaccination. Pour certains chiens, nous sommes contraints d’abandonner, leur peur de l’humain étant trop forte. Pour d’autres, ce n’est qu’une formalité. Et enfin, une troisième catégorie : les pots de colle. Ceux qui deviennent vite des assistants, nous sautant jovialement dessus à la moindre occasion : GINKA, CALAMITY JANE, NEPTUNE, IVANHOE, BAMBOO, SPEEDY, LASSIE.

Après 3h, nous venons à bout de 37 vaccinations sur les 50 prévues initialement. Nous retenterons notre chance demain, tout en réalisation une campagne de déparasitage interne. Avant de quitter les lieux, nous distribuons la ration quotidienne dans tous les boxes. Le soleil nous ayant très rapidement quitté, nos mains et nos pieds ne véhiculaient plus beaucoup de sang.

Nous en profitons ensuite pour déposer un peu de nourriture pour chien à la famille pauvre chez qui nous avons récupéré deux loulous hier, tout en nous assurant que la niche que nous leur avons procuré soit toujours présente.

Nos deux petits chiots atteints de la parvovirose, l’un résidant chez Andreea, l’autre dans un lieu excentré, ont de nouveau eu besoin de soins vétérinaires. Nous retournons chez Raluca pour leur traitement quotidien et croisons les doigts pour la suite. Les deux se mettent à manger, signe encourageant. Néanmoins, nous persévérons dans nos démarches pour les sauver, peu importe le coût. La parvovirose est une maladie extrêmement mortelle et très répandue chez les chiots. Nous avons une pensée affectueuse pour la famille adoptive de STANLEY, qui attend chaque jour de ses nouvelles.

Enfin, nous sommes étonnés de voir d’innombrables zones désaffectées : maisons, bâtiments admiratifs, usines, tous laissés à l’abandon les unes après les autres. L’ambiance qui s’en dégage est presque apocalyptique, nous faisant penser à Tchernobyl. La nature y reprend ses droits au fur et à mesure.

A demain pour un nouveau récit de nos aventures auprès de nos petits protégés les Cœurs unis. Une pensée particulière pour le reste de notre équipe restée sur place, continuant à travailler à distance sur les dossiers en cours.

ATTENTION : Inutile de vous servir de nos récits pour alimenter des remarques racistes envers le peuple roumain. Notre pays, lui aussi, ne traite pas correctement les animaux, quels qu’ils soient. Soyez respectueux. Nos carnets de bord seront les plus objectifs possibles, pour vous faire voyager à nos côtés. Toute remarque déplacée fera l’objet d’une suppression, voire d’un bannissement.

1er voyage dans l'Enfer Roumain 56922712
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56935211
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56947112
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56965411
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56965412
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56970911
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56993910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57021312
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57024012
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57024111
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57028910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57038210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57044210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57068511
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57079610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57096910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57099010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57101610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57104010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57155310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57155510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57160310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57164110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57170510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57176810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57176910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57176911
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57187510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57196010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57213710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57343410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57377410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57387310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57447310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57490310
1er voyage dans l'Enfer Roumain Ridley10
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57012610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57183810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57226410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57233910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57251210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56811312
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56816010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56816011
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56904910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56985410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57060810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57187610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57303410
Revenir en haut Aller en bas
Inima
Utilisateur confirmé
Utilisateur confirmé
Inima

Messages : 2043
Date d'inscription : 15/06/2018

1er voyage dans l'Enfer Roumain Empty
MessageSujet: Re: 1er voyage dans l'Enfer Roumain   1er voyage dans l'Enfer Roumain EmptyMar 16 Avr - 20:59

Roumanie - CARNET DE BORD – JOUR 5 –

Comme chaque matin, nous reprenons la route de Iasi, où se trouve notre logement, à Târgu Frumos. Nous résidons à 45 minutes de la fourrière pour nous imprégner au mieux de différents environnements, et a fortiori nous croisons sur notre chemin des situations représentatives de la Roumanie. Un vent glacial s’est levé, le soleil a disparu depuis plus de 24h et nous tentons de nous rassurer sur l’avenir de la météo du jour.

Notre trajet nous montre, une fois de plus, des chiens errants, en campagne comme dans les villes que nous traversons. Nous nous rendons compte que tous les foyers ont un chien. L’animal est un outil pratique. Une alarme efficace. Ils possèdent un chien, quasiment exclusivement attaché à une chaîne, bien souvent enfermé en plus dans un chenil. La nourriture de prédilection, si tant est qu’elle soit quotidienne, se résume à des oignons, du pain rassis et de l’eau croupie. Tous les chiens que nous croisons, errants comme appartement à des propriétaires, semblent résignés. Aucun « sourire » sur leur visage, aucun espoir. Résignés à vivre leur existence, à trainer leur carcasse et à mourir le plus tôt possible.

Nous cherchons continuellement des explications à tout ça, politiques, culturelles, historiques… Malgré les bribes de raisons que nous évoquons, nous ne pouvons nous empêcher d’y voir un manque de bon sens évident et un manque cruel d’empathie.

Comme les jours précédents, nous passons à moins d’un mètre de chevaux, trottant sur la nationale, en train de tirer, vaille que vaille, de lourdes carrioles de bois, attendant leur coup de fouet pour tirer de plus bel. Certains ont la chance d’obtenir le droit de brouter pour récompenser leurs efforts, attachés dans un pré à un piquet ou entravés pour être sûr qu’ils restent sur place. Des chevaux qui n’attendent que la mort pour les délivrer enfin. Quoi qu’il en soit, une fois cassé, « le véhicule » ira à l’abattoir, sans aucune autre formalité.

Et toujours ses jardins et potagers, tirés à quatre épingles, qui rendent le traitement des animaux encore plus injustes. Nous ne nous expliquons pas pourquoi la population s’investit dans le jardinage, plantant même des fleurs en veux-tu en voilà, traitant les arbres contre les maladies, mais ne daigne pas même nourrir ses chiens chaque jour ou leur offrir un abris.

Pour autant, nous nous remettons en tête le passé de la Roumanie, qui nous est rappelé par de la propagande politique de grande envergure, par un nombre incalculable de maisons non terminées, pas même crépis, dont les toits en taule offrent une isolation plus que précaire. Contre toute attente, les seuls animaux « correctement » traités ici sont les oies, canards et poules. Jamais en poulailler, ils sont toujours libres dans les terrains et même dans les rues, évidemment sous la surveillance d’un chien enchaîné.

Notre programme de déparasitage des chiens de la fourrière doit être remis à plus tard, le vent étant trop cinglant pour nous permettre de préparer les pilules d’antiparasitaire à mains nues, mélangées à de la pâtée. Tant pis, nous ré-essayerons demain. Nous nous rendons néanmoins au refuge pour nourrir et câliner nos protégés.

Nous passons notre matinée dans les rues de Târgu Frumos, à la sortie de la ville, et y croisons des bergers, droits comme des i, observant leurs troupeaux de moutons, comprenant énormément de petits agneaux. Andreea nous explique que cette horrible tradition catholique, encore bien ancrée en France, est très répandue en Roumanie. D’ici 7 jours, ces charmants petits agneaux finiront dans les assiettes, après simplement quelques jours de vie. Nous arrivons à prendre le recul nécessaire, quelques secondes, pour imaginer la dure vie des bergers. Notre bénévole nous explique qu’ils restent ainsi jour et nuit, se relayant simplement pour se reposer quelques heures. Leur présence, ainsi que celle de leurs chiens, leur permettant d’éviter les attaques de loups. Andreea ajoute que les petits cabanons en simples planches de bois ne sont utilisés qu’en hiver. Nous restons ébahis par ce que nous jugeons être de la « performance ».

Notre adorable bénévole nous emmène rencontrer ce qu’elle appelle une « homeless gipsy » qui a élu domicile dans une maison désaffectée. Nous attendons patiemment qu’elle nous ouvre, dans le froid, quand Andreea nous prévient que nous allons préférer avoir froid que d’entrer. Sur l’instant, nous ne comprenons pas sa pensée. En entrant, nous sommes pris à la gorge, les yeux se refermant automatiquement sous l’odeur pénétrante d’urine et d’excréments. La gipsy nous laisse prendre des photos de son « logement », ressemblant plus à un dépotoir. Nous ne savons pas comment avancer et faisons attention de ne pas marcher sur les pattes des chiens. Elle en a plus de 25 enfermés dans la maison, entièrement close, dont les fenêtres sont occultées. Elle nous montre son lit, couvert d’urine, et nous précise qu’aucun des chiens n’est encore stérilisé. La locataire nous emmène dans une chambre fermée et nous tombons nez à nez avec une chienne allaitant 6 chiots sur des amas de poubelles et de déchets en tout genre. Nous n’avons pas de place chez notre bénévole pour les mettre en sécurité et, bien tristement, nous arrivons à la conclusion que la maman et ses petits sont bien mieux dans cette chambre de fortune, totalement encombrée, que dehors, la gipsy faisant attention à l’isoler des autres animaux de la maison. Nous parlons à Andreea d’organiser, ultérieurement, une campagne de stérilisation pour les chiens de la maison. Cet environnement nous rappelle drôlement les décentes de SPA, de 30 millions d’amis ou de la Fondation Brigitte Bardot, sur notre territoire français, lorsqu’un individu, ou une famille, est suspecté de négligence, entassant animaux et déchets, résultant tantôt du syndrome de Noé et de Diogène.

Enfin, nous sommes heureux d’apprendre que notre petit protégé, STANLEY, se porte mieux. Nous ne saurons que d’ici deux à trois jours s’il est pleinement débarrassé de la parvovirose. La joie est de trop courte durée. LYSAËL, sa sœur, ne s’alimente plus depuis 24h. Ni une, ni deux, nous l’emmenons chez Raluca, une vétérinaire très professionnelle de la ville, qui a eu de beaux succès contre la parvovirose. Après une heure de traitement, nous avons le plaisir de voir LYSAËL manger de nouveau des croquettes chez Andreea. Cela n’est pas encore signe d’une victoire assurée mais c’est déjà un pas de géant contre ce fléau. Nous la porterons de nouveau demain chez la praticienne.

Sur le chemin du retour, nous rêvons de changer les mentalités, d’éduquer les générations et de lancer une campagne « Un abris pour chaque chien », en partenariat avec d’autres structures. Nous ne savons pas comment, à distance, nous pourrions réaliser un tel challenge, mais cela nous permet de réfléchir à la foultitude d’actions encore à mener sur le sol roumain. Les Pays-Bas ont endigué, en 3 ans seulement, la même problématique d’errance des chiens avec une solution simple et efficace : la stérilisation des individus abandonnés. Reste encore l’éducation des populations au respect des animaux, quel qu’ils soient.  

ATTENTION : Inutile de vous servir de nos récits pour alimenter des remarques racistes envers le peuple roumain. Notre pays, lui aussi, ne traite pas correctement les animaux, quels qu’ils soient. Soyez respectueux. Nos carnets de bord seront les plus objectifs possibles, pour vous faire voyager à nos côtés. Toute remarque déplacée fera l’objet d’une suppression, voire d’un bannissement.

1er voyage dans l'Enfer Roumain 56990312
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56997511
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57009011
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57012510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57052310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57064210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57068411
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57083510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57090110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57090210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57161011
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57213711
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57277910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57286210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57303210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57306010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57321610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57343510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57350410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57353010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57370511
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57384310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57408010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57411710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57423110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57534010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57541710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57572810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57580310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57587010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57726510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 58372910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 58376810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57004810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57026310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57072610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57133811
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57262810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57383110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57429710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57456811
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57774910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56852811
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57052311
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57076110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57077610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57118110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57174810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57194510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57204010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57232010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57267510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57286110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57379310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57426210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57484710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57486310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57538110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57568410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57039811
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57059710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57170611
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57183710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57331311
Revenir en haut Aller en bas
Inima
Utilisateur confirmé
Utilisateur confirmé
Inima

Messages : 2043
Date d'inscription : 15/06/2018

1er voyage dans l'Enfer Roumain Empty
MessageSujet: Re: 1er voyage dans l'Enfer Roumain   1er voyage dans l'Enfer Roumain EmptyMer 17 Avr - 21:15

Roumanie - CARNET DE BORD – JOUR 6 – Partie 1 / 2

En nous réveillant ce matin, nous rêvions de rayons de soleil et de ciel bleu. Le rêve a été de courte durée. Dès notre arrivée à Târgu Frumos, nous demandons à Andreea de retourner à la fabrique et à la boulangerie, deux endroits où elle place des chiens « en sécurité », à l’abri des mésaventures de la rue ou de la fourrière.

A la fabrique, nous retrouvons la douce PASTEL, toujours heureuse de nous voir. PASTEL est un joyau d’ébène qui attend toujours sa famille pour la vie. Nous sommes enchantés de revoir également les deux petits chiots blancs que nous avions sauvés, quelques jours avant, du vieil homme les ayant enfermés dans des clapiers. Le plus petit a bel et bien la queue cassée. Nous retenons les injures qui nous viennent automatiquement en tête.

A l’ancienne boulangerie, quel bonheur d’être accueillis par notre petite sauterelle PIMKIE, une petite louloute au visage original qui rentrera en Famille d’Accueil dans le 67 le 11 mai prochain, ainsi que par CINNAMON, le petit chiot que nous avons récemment sauvé de la rue. NO NAME, le petit chiot atteint de parvovirose, semble aller beaucoup mieux. Andreea nous propose de visiter les locaux intérieurs et nous imaginons ensemble un refuge privé dans cette cour dont l’intérieur est bien aménagé et pourrait accueillir une nurserie. Des dialogues s’engageront peut-être en ce sens entre le propriétaire et elle. Enfin, nous avons la visite, une fois de plus, d’une petite minette, errante, écaille de tortue, nous ronronnant dans les pattes et ayant élu domicile dans ce quartier. Ni une ni deux, notre bénévole passe un coup de fil : elle sera stérilisée dans la journée. Nous reprenons espoir et repartons pour une nouvelle aventure, couverts d’empreintes boueuses de pattes.

Lorsque nous avons récupéré les trois chiens blancs chez le vieil homme il y a quelques jours, nous avons croisé la route d’un loulou noir, enchaîné, sans eau, ni nourriture. Affamé mais quémandant encore plus la compagnie des humains, il s’était approché de nous en couinant tout au long de nos caresses. Le chien avait très très probablement du être battu à moult reprises à la vue de la façon dont il s’accroupissait sous notre main. Nous nous étions promis de remédier à la situation ultérieurement, avec notre bénévole. Aujourd’hui, nous avons rencontré le propriétaire, qui détient d’ailleurs une magnifique serre à légumes de plus de 20 mètres de long, où chaque rangée est tirée au cordeau. Quel beau paradoxe ! Après négociation, nous lui achetons l’animal 50 lei, représentant moins de 20 euros. Il n’a que faire de cet échange. Il reprendra dès le lendemain un nouveau chien « de garde » pour son potager. Après tout, il a l’embarras du choix, à quelques encablures de son domicile.

Il représente à tel point notre combat contre le traitement des chiens en Roumanie que nous décidons de le nommer INIMA. Nous allons de surprises en surprises en le mettant en sécurité. Il se met à courir dans tous les sens, en couinant et « souriant » sans discontinuer, Nous lui présentons une gamelle de croquettes qu’il avale sans même mâcher. INIMA n’avait pas du être nourri depuis plusieurs jours, peut-être plus. C’est un jeune chien d’environ 1 an et demi plein d’énergie. Il découvre tout. Les caresses. La nourriture à profusion. L’eau claire. Il mange de l’herbe pour la première fois et pleure de contentement. Nous sommes émus de ce sauvetage et notre cœur se remplit de bonheur de le voir ainsi nous remercier.

Nous recherchons d’ores et déjà pour lui une famille pour la vie active : http://inima.forumactif.com/t1338-inima-male-roumanie

Notre bénévole nous emmène voir deux adorables chiens, encore dans la rue, toujours aux mêmes endroits, comme si la rue était leur maison : CASTILLE et DOCTEUR DETROIT. La femelle est nourrie par une habitante et reste à proximité, le temps que nous lui trouvions une famille pour la vie. Le mâle, tout aussi adorable, en revanche, est mal en point. Il a probablement été percuté par une voiture et a la patte brisée, ne pouvant pas la poser sur le sol. Nous l’emmènerons chez le vétérinaire demain, sans grand espoir de réhabiliter son membre compte tenu de notre impossibilité de l’isoler pour sa convalescence.

Andreea nous propose de repasser dans la maison de la « gipsy » afin de vacciner ses chiens. Nous trouvons porte close et apprenons qu’elle a été mise à la porte par le propriétaire l’ayant menacé de revenir de l’étranger pour le faire lui-même si elle ne part pas. Elle a tout laissé sur place, chiens y compris, enfermés dans la maison sans lumière, eau, ou nourriture. Notre ange gardien a plus d’un tour dans son sac et nous récupérons Viorel, un autre sans domicile fixe ayant l’habitude des chiens de la maison. Lui seul pouvait entrer par le jardin, sans que les chiens ne défendent leur territoire. De notre côté, nous escaladons la palissade à piques et nous retrouvons à vacciner les chiens uns par uns. Il nous dit qu’une seule femelle est stérilisée. Nous indiquons donc à Andreea que nous avons le budget nécessaire à la stérilisation de tous les chiens de la maison, campagne qui sera effectuée d’ici quelques jours. Malgré le manque de nourriture et d’eau, les chiens sont plutôt accueillants. Ils boivent dans quelques flaques sur le devant de la maison, avant que nous prenions le relai pour les nourrir et les abreuver.

En milieu de journée, nous nous rendons à la fourrière pour nourrir les chiens et nous passons de nouveau câliner INIMA, ainsi que les chiens et chiots se trouvant chez notre bénévole. STANLEY et LYSAËL vont beaucoup mieux. Les deux chiots se taquinent et nous embrassent goulument. Nous croisons les doigts pour la suite. Leur gourmandise est de bon augure. Au vu de son état positif, Raluca, notre vétérinaire, n’a d’ailleurs pas souhaité traiter LYSAËL en intraveineuse aujourd’hui.

Demain est notre dernier jour sur place, à Târgu Frumos.
Déjà.
Et tellement encore à faire.

ATTENTION : Inutile de vous servir de nos récits pour alimenter des remarques racistes envers le peuple roumain. Notre pays, lui aussi, ne traite pas correctement les animaux, quels qu’ils soient. Soyez respectueux. Nos carnets de bord seront les plus objectifs possibles, pour vous faire voyager à nos côtés. Toute remarque déplacée fera l’objet d’une suppression, voire d’un bannissement.

1er voyage dans l'Enfer Roumain 57076211
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57226310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57355512
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57355511
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57390110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57485610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57839910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57936110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56764610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57059811
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57062111
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57070810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57076212
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57088110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57096911
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57128311
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57154110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57154311
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57162511
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57191810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57216611
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57240610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57240611
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57336210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57387210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57395810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57408011
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57421910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57449510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57484910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57485410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57572610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57578610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 56985411
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57038211
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57038311
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57059711
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57393810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57504310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57101612
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57209011
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57313611
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57382211
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57419011
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57798911
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57080910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57101510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57232212
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57398610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57556810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57611810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57154712
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57284410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57326210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57467910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57750910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57039812
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57044211
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57052312
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57052910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57064211
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57083511
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57090111
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57092710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57098910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57104111
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57123510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57154713
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57170511
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57174911
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57209110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57213810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57216710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57221310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57239010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57267610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57297610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57297810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57308611
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57345610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57355513
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57368810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57373110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57377411
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57393010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57398611
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57402310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57411810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57446410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57453710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57469110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57471810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57486010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57486410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57503310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57504810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57541810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57592710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57649010
Revenir en haut Aller en bas
Inima
Utilisateur confirmé
Utilisateur confirmé
Inima

Messages : 2043
Date d'inscription : 15/06/2018

1er voyage dans l'Enfer Roumain Empty
MessageSujet: Re: 1er voyage dans l'Enfer Roumain   1er voyage dans l'Enfer Roumain EmptyJeu 18 Avr - 21:39

Roumanie - CARNET DE BORD – JOUR 7

Sur la route, nous croisons une multitude de poubelles publiques, en campagne comme en ville. Nous passons devant un petit parc qui en contient plus de 20. Cette impression de paradoxe nous assaillit de plus bel quand nous croisons des habitants promenant leurs chiens en laisse. Le contraste est saisissant ! 98% de la population canine de la Roumanie souffre : d’errance, de maltraitance, de négligence, d’absence totale de bienveillance… Et parmi eux, 2% d’irréductibles, regardés et jugés comme fous. Irrémédiablement, nous faisons partie de ces fous. Les visages ahuris de la population nous ayant observé cette semaine nous reviennent en mémoire. Le décalage entre leur façon de voir les animaux et la nôtre nous questionne sur les valeurs humaines communes que nous pourrions avoir. Parler de chiens, c’est finalement avant tout parler d’humain, l’un ne pouvant se construire sans l’autre.

Le temps est clément en ce dernier jour à Târgu Frumos. Ni vent, ni soleil. Sans doute la plus belle journée de la semaine que nous ayons eue. Nous retrouvons avec émotion INIMA pour des câlins matinaux. Notre récent sauvetage est certainement le loulou le plus attachant qu’il nous eut été donné d’aider durant notre semaine en Roumanie. INIMA, cette boule de poils noire, est ravi de nous revoir et couine autant que la veille, courant à gauche et à droite pour attirer notre attention. Nous en profitons pour le vacciner et le déparasiter des puces et lui promettons de le revoir très vite. INIMA est à la recherche d’une Famille d’Accueil ou d’adoption pour le mois de mai. Nous en profitons pour saluer une dernière fois PIMKIE, ASIA et ODIN, à la boulangerie, avant de prendre le chemin de la fourrière.

Il est temps de vermifuger les chiens du refuge. Nous mettons environ 2h30 à vermifuger 70% des chiens de la fourrière. Les autres étant trop craintifs pour prendre nos boulettes de pâté « fourrées » au vermifuge. Nous avons l’agréable compagnie du plus grand voleur de tous les temps : IVANHOE, un des chiens vivant à l’extérieur du refuge. Cette bonne patte joviale et douce mériterait une Famille avec un grand jardin. C’est jour de fête au refuge : Gica distribue du pain dans les chenils, notamment pour les chiens écœurés des croquettes humides.

Les infrastructures de la fourrière sont rudimentaires et chaque box est fermé par des loquets rouillés ou de fortune. Nous retrouvons sur le terrain des choses peu ragoûtantes : cadavre de chiot, pattes de poulet, mâchoire de chien… En plein travail de déparasitage, nous avons la visite surprise de la police, appelée par le gardien alcoolique de la fourrière, qui n’a pas apprécié nous voir dans les parages sans Andreea, qui ne pouvait être présente, et sans Gica, qui avait du partir. Ils contrôlent ce que nous faisons et repartent bredouille, sans le moindre intérêt pour les chiens. Notre tâche effectuée, nous nourrissons tous les chiens de la fourrière et saluons les loulous qui nous ont particulièrement touchés et reprenons des photos d’eux pour effectuer des mises à jour sur leur fiche. Ce qui, nous l’espérons, augmentera leurs chances d’être adoptés rapidement.

Et déjà, ce fût le moment de dire au revoir à notre chère bénévole et son adorable compagnon, Vasile, qui nous a trouvé un endroit pour laver entièrement notre voiture de location. Sans quoi nous n’aurions probablement jamais pu relouer un véhicule un jour en Roumanie. Le sauvetage de chiens, retenez-le, n’est pas l’activité la plus propre qui puisse exister.

Nous remercions bien sincèrement toutes les personnes qui ont participé, de près ou de loin, à ce voyage et à ces projets, que ce soit par le biais d’un engagement financier ou d’un soutien moral.

Plus que nous, nous dédions tout notre cœur à notre bénévole, Andreea, une femme incroyable. Un bout de femme qui se bat, chaque jour, pour faire la différence dans un pays, hostile aux chiens et à ceux qui leur viennent en aide. Cela fait maintenant 1 an et demi que nous travaillons avec Andreea. Ce voyage nous a permis de la connaître encore mieux et surtout de comprendre ses enjeux. Nous continuerons de donner notre temps pour elle et les chiens qu’elle sauve.

Andreea,
Tu es la plus belle chose qui puisse exister pour les chiens.
Ne perds jamais espoir.
Inima est à tes côtés.

Demain, des centaines de chiens se réveilleront dans l’indifférence la plus totale, tandis que d’autres seront condamnés à quémander de l’attention.
Demain, des chevaux seront encore utilisés jusqu’à l’épuisement et certains succomberons même sous les coups des paysans.
Demain, des centaines de chiots et de chatons viendront au monde dans les rues, sans pouvoir se nourrir, sans pouvoir vivre, en survivant peut-être, ou pas.
Demain, les habitudes de ce pays continueront, alors il faut s’unir et persévérer.
Demain, ces animaux attendront qu’une main bienveillante se pose sur eux.

Demain, nous repartons vers la France, des souvenirs en tête, des peines dans le cœur.

Maintenant, notre seule envie est de retourner auprès des nôtres. De notre famille et de nos poilus, pour leur dire que nous comprenons. Que nous savons maintenant ce qu’ils ont vécu, et que nous serons plus que patients avec eux.

ATTENTION : Inutile de vous servir de nos récits pour alimenter des remarques racistes envers le peuple roumain. Notre pays, lui aussi, ne traite pas correctement les animaux, quels qu’ils soient. Soyez respectueux. Nos carnets de bord seront les plus objectifs possibles, pour vous faire voyager à nos côtés. Toute remarque déplacée fera l’objet d’une suppression, voire d’un bannissement.

1er voyage dans l'Enfer Roumain 57085310
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57114810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57128313
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57133710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57155311
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57155511
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57164010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57164011
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57166010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57186011
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57187611
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57190410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57204011
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57213610
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57217910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57251110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57253411
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57253410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57267611
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57277810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57284412
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57303510
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57333410
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57341010
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57352910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57355411
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57400110
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57447210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57485611
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57503710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57503910
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57608710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57620710
1er voyage dans l'Enfer Roumain 57703210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 58033210
1er voyage dans l'Enfer Roumain 58372810
1er voyage dans l'Enfer Roumain 58373310
1er voyage dans l'Enfer Roumain Img_2076
1er voyage dans l'Enfer Roumain Img_2075
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




1er voyage dans l'Enfer Roumain Empty
MessageSujet: Re: 1er voyage dans l'Enfer Roumain   1er voyage dans l'Enfer Roumain Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
1er voyage dans l'Enfer Roumain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» voyage dans le temps des fêtes
» voyage dans l'ouest americain
» Voyage dans le temps avec des photos rares de 1925
» ON A VOYAGÉ DANS LE TEMPS : LES PREUVES
» Question Maison - Emission du 23/09/09

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inima France :: Adopter un animal :: Adopter un animal / Devenir famille d'accueil :: Adopter avec Inima-
Sauter vers: